Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content

Star de la cour ou souffre-douleur ?

Cette campagne attire l’attention sur les jeunes victimes de harcèlement. Un enfant reçoit 257 messages sur son téléphone portable. Est-il la « star de la cour ou le souffre-douleur ? ». Les proches – parents, enseignant·e·s, ami·e·s – doivent absolument se poser cette question. Ils/elles doivent ouvrir et maintenir le dialogue afin de briser la chaîne du silence.

Car la réalité est dure à entendre : le harcèlement scolaire touche au moins un enfant par classe et 30% des victimes n’osent pas en parler.

Les campagnes de prévention sont essentielles :

  • auprès des enfants victimes de violences ou d’abus, pour les aider à sortir du silence;
  • auprès de tous les enfants et adolescent·e·s, afin qu’ils/elles sachent reconnaître les dangers;
  • auprès des abuseurs·euses et abuseurs·euses potentiel·les afin qu’ils/elles ne puissent pas profiter du silence des enfants et de la faible visibilité de la problématique;
  • auprès des responsables politiques, pour qu’ils adoptent une vraie politique de prévention des violences;
  • auprès de chaque acteur·trice de notre société.

Les vidéos

La petite Léa, 11 ans, croule sous les lettres d’insultes qu’elle reçoit toute la journée. Ces lettres, elle est la seule à les voir. En classe, dans le bus, lors d’un entraînement de basket, à table, dans son lit : elle n’a pas une seconde de répit. Ses proches ne remarquent pas son désarroi.

Léa est donc seule et triste face à des violences psychologiques qui ne devraient pas exister. Mais elle n’en parle pas. Elle se mure dans le silence, comme 30% des victimes de harcèlement scolaire.

Alors comment mettre fin à ces situations insoutenables ? Ce sont les proches qui doivent agir en ouvrant le dialogue.

De simples questions peuvent suffire afin de donner l’impulsion pour faire changer les choses : « Léa, ça va, tu as des soucis ? Tu veux en parler ? ».

Grâce à sa nouvelle campagne de prévention, Patouch souhaite valoriser le bon comportement à adopter pour briser la chaîne du silence.

Ne l’oublions pas : en Suisse, au moins un enfant par classe est victime de harcèlement scolaire !

Abonnez-vous à la newsletter.

Contact

info@patouch.ch
Administration: 079 661 55 83
Annulation de LSV ou de débit direct (uniquement par mail) : raise@patouch.ch
Pour des renseignements concernant un LSV ou un débit direct : 022 314 56 18

Ligne d’aide: 0800 800 140

Adresse

Association Patouch
Route de Chandoline 25 E
1950 Sion
Suisse

Patouch
ARPV
1000 Lausanne

Patouch
ARPV
1200 Genève

Patouch
ARPV
1700 Fribourg

Faites un don

Versement bancaire
IBAN CH33 0076 5000 H087 4465 3

Virement postal
CCP 17-171 111-0